Modèles de budget

Fiches modèle de budget

En complément de l’ouvrage « Apprendre à mieux gérer son budget», nous vous prions de trouver en téléchargement un modèle de tableau de bord (au format Excel), très complet.

  Modèle 1 de budget

 

Vidéos de formations budgétaires :

 

Sites complémentaires :

 

Logiciels :

Vous pouvez également utiliser le tableau prévisionnel en ligne de la fédération crésus.

 Logiciels gratuits :

Mon Budget familial  pour Windows : Un logiciel très complet et gratuit.

Money Calendar  pour Windows : très bon programme

Comptes et Budget : Logiciel complet et gratuit

Dépenses quotidiennes Linxo de Michel Carvajal.

 

—-

Cette page sera mise à jour régulièrement.

N’existez pas à vous abonner pour être informés et suivre nos actualités et publications.

 

 

Aide alimentaire

Fiche aide alimentaire

 En complément de l’ebook “Comment nourrir ses enfants ?Comment s’alimenter en période de crise ?, Kalune a décidé de recenser les initiatives et les bons plans pour manger mieux et  moins cher. Une alimentation riche et variée est indispensable pour garder la santé et la forme.

Fiche mieux manger, conseille et fiches repas

 

 L’aide alimentaire en France

 « L’aide alimentaire est un dispositif d’aide aux personnes en situation de précarité. Pour y avoir accès, il faut d’abord rencontrer une assistante sociale. Certaines associations effectuent une évaluation directement avec la personne.

L’accès à l’aide alimentaire est toujours temporaire et peut être renouvelée dans certaines situations au cas par cas.

Différents types de distribution de l’aide alimentaire existent :

  • Colis/paniers alimentaires : des bénévoles vous accueillent et vous donnent des colis alimentaires, une participation financière peut être demandée
  • Epicerie sociale ou solidaire : vous choisissez des aliments dans des rayons, vous payez une participation financière par aliment
  • Repas chauds : un repas vous est proposé, gratuitement ou avec une participation financière minimale,
  • Maraude : des personnes vont à la rencontre des personnes sans abris pour donner de la nourriture

 En cas d’urgence (si vous n’avez plus rien à manger dans l’immédiat), identifiez l’association d’aide alimentaire la plus proche de chez vous en recherchant sur internet et présentez-vous directement. Une aide de secours vous sera généralement proposée, mais il faudra, de toutes façons, prendre ensuite rendez-vous avec une assistante sociale pour évaluer votre situation et la possibilité d’avoir accès à l’aide alimentaire. (source)

 

Cette page sera mise à jour régulièrement.

N’existez pas à vous abonner pour être informés et suivre nos actualités et publications.

Suivez nous et likez-nous sur les réseaux sociaux

 

Notre vision de l’aide alimentaire

Nos équipes ont été confrontées à plusieurs reprises à ces problèmes, et pas  seulement au sein des familles « pauvres ». C’est la raison de notre obstination à créer une banque alimentaire en 2011. Nous devons apporter une aide concrète de courte durée à toutes les familles, et pas seulement à celles bénéficiaires des minima-sociaux, mais aussi à celles fragilisées par un événement de la vie.

« Nous avons été les premiers en France dès 2010 à solliciter la Banque alimentaire. L’idée était de permettre à des personnes en surendettement de  se nourrir, de favoriser l’autonomie des familles dans la gestion de leur budget alimentation et de promouvoir une alimentation équilibrée. »

Il ne faut malheureusement pas oublier que « de plus en plus de gens ne mangent plus à leur faim, à cause d’un budget trop serré. » La pauvreté touche de plus en plus la classe « moyenne », les personnes en situation précaire, les retraités, les familles monoparentales et les jeunes. «  Selon le Credoc, « lorsqu’ils ont payé toutes leurs dépenses fixes, 56 % des ménages pauvres ne disposent plus que de 250 euros par mois pour vivre ».                                             

Nous avons mis en place une aide alimentaire ponctuelle pour une durée allant de 1 à 6 mois, en fonction de la situation de la famille. Le nombre mensuel de bénéficiaires de cette aide est passé de 100 à 400 personnes. Elle était attribuée à des personnes âgées, des travailleurs pauvres, des familles dont les deux parents travaillent, des demandeurs d’emploi, des fonctionnaires, des personnes en situation de handicap, mais surtout à des enfants (entre 40 et 50% des bénéficiaires avaient moins de 18 ans).              

Nous devons, au niveau national, élargir le nombre de bénéficiaire de l’aide alimentaire, aux foyers de travailleurs placés dans une situation temporaire difficile et ceux qui ont besoin d’un coup de pouce passager pour soulager les finances du foyer.

Nous n’avons jamais été entendus ni compris, les élus et les autres associations estimant que cette aide alimentaire ne devait être destinée qu’aux pauvres.

 

Annuaires

Les banques alimentaires

Depuis 35 ans, les Banques Alimentaires agissent contre la pauvreté et la précarité alimentaire. Le réseau est composé de 79 banques alimentaires locales et 29 antennes, regroupées au sein d’une Fédération. Elle fédère 5400 associations et CCAS français, et nourrit au quotidien 2 millions de personnes, soit l’équivalent de 226 millions de repas.

 

CCAS ou CIAS (Centre (Inter) Communal d’Action Sociale)

MDS (Maison départementale des solidarités)

Le service des assistantes sociales aide sous forme de courrier destiné aux associations solidaires (bons ou colis alimentaires), de tickets restaurants ou de CAP (Chèques d’Accompagnement Personnalisé) d’un montant moyen de 6 €.

De nombreuses communes et départements ont mis en place des mesures exceptionnelles pour aider leurs administrés.

 

CAF et Sécurité sociale

Le Service des assistantes sociales, aide sous forme de courrier destiné aux associations solidaires ou d’aide financière (virement)

 

Mais aussi :

 Croix-Rouge 

Restos du Cœur 

secours populaire

federation solidarite

 Annuaire d’organisme du site je veux aider.

Le maillage territorial  avec des associations et structures à proximité de votre domicile est très important, les mairies peuvent vous renseigner et vous donner les contacts utiles.

 

Les épiceries sociales

Ce sont des magasins solidaires où les clients sont bénéficiaires de l’aide alimentaire ; ils doivent payer une contribution sur la valeur théorique de leur achat.

 

Remercions tous ces bénévoles qui aident au quotidien des millions de personnes à travers le monde. Soyons également reconnaissants envers ces entreprises donatrices.

  

Pour les marseillais et les habitants des bouches du Rhône :

« IMPORTANT ! Le point d’entrée pour toutes les demandes des familles à prioriser : LES MDS (maisons départementales de la solidarité)

 

Les MDS s’organisent pour répondre au standard pour les situations d’urgence.
Pour toutes les personnes dans le besoin, il faut appeler la MDS de votre secteur qui fait une évaluation et oriente sur une MDS de permanence (St Sébastien, Flamants, Belle de Mai) pour bénéficier de tickets resto, bons alimentaires, colis alimentaires etc.
Ne pas aller dans ces MDS sans orientation, ils ne feront pas d’évaluation. N’hésitez pas à les solliciter car l’aide concerne tout le monde : familles sans ressources ou avec faibles ressources, familles monoparentales, familles sans papiers, personnes isolées, etc….

Mairie de Marseille
3013, un numéro gratuit, du lundi au vendredi de 9h à 17h : Allô Mairie Marseille pour répondre à vos questions concernant les actions menées par la collectivité dans ce contexte d’urgence (démarches administratives, demandes d’état civil, gardes dans les écoles pour les personnes éligibles, aides et dispositifs économiques, pompes funèbres…). Ils pourront également vous réorienter vers les collectivités, organismes ou les administrations officiels concernant les sujets extra-municipaux (médicaux, économiques, etc.) » (source MPE13)

points de distribution à Marseille

 

 

Mieux manger

Fiche mieux manger

En complément de l’ebook “Comment nourrir ses enfants ?Comment s’alimenter en période de crise ?, Kalune a décidé de recenser les initiatives et les bons plans pour manger mieux et moins cher. Une alimentation riche et variée est indispensable pour garder la santé et la forme.

Cette page sera mise à jour régulièrement.

 

N’existez pas à vous abonner pour être informés et suivre nos actualités et publications.

 

La banque alimentaire des bouches du Rhône a mis en place depuis de nombreuses années « Les ateliers Cuisine »

« L’objectif de ces ateliers est de permettre de valoriser les personnes en précarité en leur redonnant le goût de cuisiner, tout en préservant leur santé par une meilleure nutrition.

Ces ateliers en liaison directe avec le PNSS (Programme National Nutrition Santé), le PAI (Plan Alimentation Insertion) et le PNA (Programme National pour l’Alimentation) traitent des points suivants :

  • nutrition et élaboration de menus équilibrés et peu onéreux,
  • gestion d’un petit budget alimentaire,
  • hygiène et sécurité alimentaire dans le cadre familial,
  • échange de savoirs, compte tenu des origines diverses des participants.

 

Les recommandations de distribution spécifiques à l’aide alimentaire

en savoir plus

De nombreuses associations mettent en place des ateliers repas, pour apprendre à mieux manger. La BA édite également des recettes de cuisine faciles.

LA BA édite chaque année un calendrier recette.

« Dans la prolongation des ateliers cuisine, il a pour but de « donner envie aux bénéficiaires de cuisiner les produits de l’aide alimentaire en leur proposant des recettes de saison équilibrées, avec des denrées de base, faciles et rapides à faire, à un prix de revient très faible (2,50 € / par personne maximum) ».

Les recettes faciles et pas chères des banques alimentaires

 

L’alimentation, premier facteur de prévention santé

L’alimentation, essentielle à la santé

Bien manger est essentiel pour vivre et encore plus, pour survivre. En situation de précarité, l’aide alimentaire s’avère décisive pour aider au mieux les personnes démunies et leurs familles. 

Les mamans et les tout-petits

Pour accompagner idéalement les personnes en situation de précarité ayant des enfants de 0 à 3 ans (grossesse, allaitement, diversification alimentaire, estime de soi), les Banques Alimentaires distribuent des kits d’auto-formation, fournis par le Grand Forum des Tout-Petits, à tous les accompagnants des associations et CCAS partenaires, ainsi qu’aux animatrices d’ateliers-cuisine. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site http://www.legrandforumdestoutpetits.fr/

 —-

  Chaînes Youtube de conseils culinaires :

Maxirecettes

Propose des recettes bio, simples à faire et de grande qualité pour pas cher.

Nous prenons une recette chaque semaine, que nous mettons en avant sur le site argent-content.com

Tasty gourmandise

cuisine rapide

 

Recettes et conseils de cuisine :

mes inspirations culinaires

 

Marmiton

Une cuisine simple, des recettes faciles et le tour est joué, vous deviendrez vite un cordon bleu et y prendrez du plaisir !

Le site contient une rubrique cuisine facile

Recettes

Les recettes faciles et pas chères des banques alimentaires

 

Mes recettes faciles

Bienvenue sur Mes recettes faciles ! Découvrez des milliers de recettes faciles, rapides et économiques pour cuisiner de bons petits plats avec des ingrédients …

 

Cuisine AZ,

101 000 délicieuses idées et recettes de cuisine classées par thème ou par catégorie, avec photos, faciles ou techniques,

 

Le site tête à modeler donne des idées de recettes, mais également des activités pour nos enfants.

 

750g.com

Cuisine facile.

 

Journal des femmes

 

la recette

que cuisiner

Reste frigo

Il est possible de cuisiner à partir des restes des frigos et placards :

 

Vidéos :

Marmiton

 

Sites :

10 plats

Recettes sélection second service de marmiton

 

Applications mobiles :

IOS :

Frigo Magic : Idée de recette 12+. Recette facile et anti gaspi

 

Android :

frigo magic, facile et rapide

Marmiton : Recettes gourmandes

ICuisto – Le Frigo intelligent

Cuisine actuelle

 

 

Nos publications

Kalune, en collaboration avec Aapedition (maison d’édition associative), va éditer de nombreux ouvrages dans les mois à venir. Inscrivez-vous sur notre newsletter pour recevoir les informations en avant première.

Cette page sera mise à jour régulièrement.

N’hésitez pas à vous abonner pour être informés et suivre nos actualités et publications en cliquant sur l’image ci-dessous.

Notre Catalogue

EBOOKS GRATUITS :

  • Comment fructifier son argent ?

EBOOKS PAYANTS :

Dans la collection assistance aux particuliers

 

 

Dans la collection assistance aux entreprises

 

Notre catalogue

A PARAITRE :

  • Les procédures judiciaires et de recouvrement
  • Un ouvrage complet sur la finance participatif
  • Un ouvrage complet sur le sauvetage d’entreprise
  • Un ouvrage complet sur l’autodédition

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aidons concrètement nos entreprises, nos indépendants

Communiqué de presse de l’association Kalune du 14 avril 2020

 

Aidons concrètement nos entreprises, nos indépendants

(artisans, commerçants, auto-entrepreneurs, petites et moyennes entreprises, professions médicales et libérales, agriculteurs)

 

L’ensemble des professions libérales, indépendantes et les petites entreprises forment le poumon économique et fiscal de notre pays.

Ce sont les entrepreneurs qui paient le plus d’impôts, de taxes et de cotisations sociales, qui emploient le plus de salariés.

Le secteur de l’artisanat, par exemple, est celui qui emploie le plus de personnes en France, à ce jour. La crise actuelle va créer une hécatombe dans notre tissu économique, va déclasser l’artisanat au profit de Pôle emploi, qui va devenir le premier employeur de France !

 

Les reports de charge n’aident pas, tout comme le prêt de trésorerie (PGE – prêt garanti par l’état), qui sont des dettes et des engagements nouveaux (non prévus) pour nombre d’entrepreneurs.

Les dettes à moyen et long termes ne sont pas une solution. Il faudra des années pour que notre économie se relève du tsunami coronavirus. Cette situation crée une situation de stress, de tension, de charge mentale trop importante, qui conduira à une augmentation des dépenses de santé, des dépressions et des suicides. Les mesures doivent être prises maintenant et pas dans plusieurs mois.

Moins d’indépendants = perte fiscale et sociale = déficit = faillite de la France !

La crise du covid-19 va détériorer la situation financière et économique des particuliers et des entreprises. Kalune s’attend à une envolée des demandes d’aide et d’accompagnement pour l’ensemble de la population. A cet effet, nous devons :

  • répondre à cet immense défi, qui va toucher des millions de foyers et des milliers d’entreprises.
  • mettre en place un système universel d’accompagnement, accessible au plus grand nombre.
  • offrir une prise en charge complète, tant économique, financière, juridique que psychologique.
  • apporter la trésorerie nécessaire pour pérenniser l’activité de nos entreprises.

Pour rappel, cette épreuve collective va mettre à genoux des familles, des individus, qui auront du mal à se relever après le tsunami du coronavirus. L’autre problème majeur porte sur le stress des familles qui se demandent si elles arriveront à payer les factures, à se nourrir, qui prient pour ne pas perdre un être proche ou leur emploi. Sans compter tous ceux qui vivaient déjà dans l’angoisse du manque d’argent, des fins de mois difficiles, ainsi que les bénéficiaires des minima sociaux, précaires, étudiants, etc.

  • Des millions de foyers sont fragilisés par les événements actuels, preuve en est le mouvement des gilets jaunes.
  • Des milliers d’entreprises sont également dans une situation financière difficile, voire (et même) très tendue.
  • Toutes les catégories de la population (riches ou pauvres, actifs, ou inactifs ; étudiants, jeunes ou  adolescents ; entrepreneurs, indépendants, fonctionnaires, salariés, élus, journalistes) vont vivre une période très difficile, stressante et angoissante.

 Pour bien comprendre, une hécatombe dans notre tissu, produira :

  • un chômage de masse
  • une perte fiscale et sociale astronomique
  • une augmentation du nombre de bénéficiaires des minima sociaux
  • une désertion des rues, des centres-villes, des zones artisanales et commerciales
  • une augmentation du travail précaire et non-salarié
  • une aggravation de l’insécurité
  • un accroissement de la précarité
  • une augmentation de la pauvreté
  • une cascade de faillites dans l’ensemble du tissu économique.
  • une explosion du déficit de l’Unedic
  • une progression spectaculaire des allocataires du RSA
  • une gigantesque augmentation des demandes d’aides sociales exceptionnelles (logement, énergie, alimentation, cantine, etc.)
  • un développement considérable des dépenses de santé au titre de la dépression
  • un accroissement démesuré  de la dette de l’État, des collectivités locales et de la Cades (caisse d’amortissement de la dette sociale)

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles

 Nos représentants doivent décider et valider un plan de relance à la hauteur des enjeux économiques et sociaux :

  • modifier rapidement le cadre du crowdfunding pour encourager les Français à investir et soutenir nos entreprises.
  • Augmenter considérablement l’aide versée aux entreprises françaises (3.000 € pour les entreprises de moins de 200.000 € de Chiffre d’affaires annuel, 1.500 € par salarié et une aide complémentaire portée à un plafond de 10.000 € pour couvrir les charges, les loyers, les factures fournisseurs) sur étude des dossiers.
  • Effacer la dette de tous ceux qui ne peuvent pas payer l’ensemble des charges sociales, fiscales et accorder une remise de 50% pour les autres structures réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions d’euros.
  • Élargir les conditions d’octroi de la garantie BPI (banque publique d’investissement française) à toutes les entreprises, ayant un compte bancaire en France, y compris celles ayant un compte dans une néo-banque.

Sans cela :

  • Des millions de personnes vont perdre leur travail
  • Les dépenses de santé au titre de la dépression vont exploser
  • Les dépenses d’aides sociales seront surréalistes

Le coût va être abyssal

 L’endettement de la France est actuellement de 2.452 milliards d’euros, dont 90 milliards de la Cades, l’organisme qui gère la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale).

Nous avons établi les prévisions suivantes sur une base d’un confinement de 9 semaines et une reprise partielle de l’économie à partir de la dixième semaine, ainsi que les mesures indispensables à prendre par la suite.

Prévision des dépenses de l’Etat liées à la pandémie de Covid-19:

Coût du chômage partiel

40 milliards

Plan de relance

100 milliards

Provision garantie BPI

80 milliards

Perte fiscale des collectivités locales et de l’État

50 milliards

Mesures d’accompagnement préventif, traitement du surendettement des particuliers et des procédures collectives

5 milliards

Baisse de la TVA sur les produits de première nécessité et les bébés

5 milliards

Sous-total :

280 milliards

 

et une prévision pour les dépenses sociales, qui seront à la charge de la Cades (caisse d’amortissement de la dette sociale) :

 

Effacement et réduction des cotisations sociales

60 milliards

Renforcement des moyens des hôpitaux, coût des soins et équipement, augmentation des rémunérations des soignants

40 milliards

Soins psychiatriques

10 milliards

Soins des maladies chroniques et du manque de soins pendant le confinement

30 milliards

Augmentation de l’indemnisation par l’Unedic

30 milliards

Sous-total :

         170 milliards

 

En conclusion, la France qui travaille, qui paie ses impôts, qui assume majoritairement la charge fiscale et sociale, a besoin d’un soutien du pays.

Ses entrepreneurs, leurs salariés et familles ont besoin de recevoir des mesures fortes et efficaces du pays et de notre gouvernement.

Sans cela, il n’y aura plus de cotisants et de contribuables professionnels dans ce pays, mais que des grandes entreprises …..

Ces mesures sont un juste retour de l’engagement de ces Français pendant des décennies à soutenir notre pays, à le porter à bout de bras.

Vous devez assumer  votre responsabilité, et soutenir les français dans la difficulté.

 

Il faut enfin une vraie décentralisation et DONNER plus de moyens et de POUVOIR aux collectivités, qui sont proches des entrepreneurs et du tissu économique.

 

Aujourd’hui, à l’image du secteur médical où il existe des services d’urgence et des services de soin,  nous devons mettre en place les outils et les moyens nécessaires pour prévenir et traiter sur le long terme les difficultés économiques et financières.

Les procédures collectives et de surendettement ne doivent être que des “soins palliatifs” et non des procédures standard.

M. MACRON, faites plus que le minimum

  

 

  communiqué de presse du 14 avril 2020

 

www.kalune.fr

www.argent-content.com

 

Nous développons nos réseaux sociaux :

Facebook

Instagram

Youtube

 

Notre ancien communiqué du 6 avril 2020

communiqué de presse du 6 avril 2020 : prévenir et accompagner les difficultés économiques et financières des particuliers, entrepreneurs et des entreprises

Objet : prévenir et accompagner les difficultés économiques et financières des particuliers, entrepreneurs et des entreprises.

 

Madame, Monsieur,

 Nous traversons une crise sans précédent, qui a des conséquences dramatiques à court terme, mais catastrophiques à moyen et long termes.

 Cette épreuve collective va mettre à genoux des familles, des individus, qui auront du mal à se relever après le tsunami du coronavirus.

Il y a d’une part, la situation sanitaire que nous connaissons avec le confinement, le stress des familles qui se demandent si elles arriveront à payer les factures, à se nourrir, qui prient pour ne pas perdre un être proche ou leur emploi. D’autre part, la situation est aggravée pour les personnes vivant déjà, avant cette épreuve, dans l’angoisse du manque d’argent, des fins de mois difficiles,  et pour les bénéficiaires des minimas sociaux, les employés précaires, les étudiants etc.

  • Des millions de foyers sont fragilisés par les événements actuels, preuve en est le mouvement des gilets jaunes.
  • Des milliers d’entreprises sont également dans une situation financière difficile, voire très tendue.
  • Toutes les catégories de la population (riches ou pauvres ; actifs ou inactifs ; étudiants, jeunes, enfants ou adolescents ; entrepreneurs, indépendants, fonctionnaires, salariés, élus, journalistes, etc) vont vivre une période très difficile, stressante et angoissante.

Nous ne sommes pas les seuls, à nous inquiéter de la situation, même le Pape François « prie pour les personnes en difficultés financières ». Lors de la messe à Sainte-Marthe, le 20 mars 2020, François a prié pour ceux qui souffrent de la crise économique causée par l’épidémie de coronavirus qui a bloqué de nombreuses entreprises. »  «Nous prions aujourd’hui pour les personnes qui commencent à ressentir des problèmes économiques à cause de la pandémie, parce qu’elles ne peuvent pas travailler et que tout cela retombe sur la famille. Nous prions pour les personnes qui ont ce problème».

 

Préparons dès maintenant l’accompagnement des entreprises et des personnes en difficultés financières.

 

Il faut s’engager et préparer le jour d’après, la relance du pays et la prise en charge de ceux qui vont être impactés directement : les entrepreneurs, les associés, les salariés et les familles. Certains foyers auront même à subir les lourdes conséquences financières de la perte d’un être cher.

 La bascule vers l’endettement, le surendettement, la galère est proche pour nombre d’entre eux.

Nous devons nous mobiliser rapidement pour mettre en place les outils et les équipes nécessaires pour faire face à cette vague économique :

  • Surendettement
  • Difficultés financières et économiques
  • Faillites
  • Procédures collectives
  • Chômage de masse

La France n’est pas prête à répondre à ce challenge. Les structures en place actuellement sont paralysées et insuffisantes pour absorber ces milliers de demandes d’accompagnement.

 Les problèmes financiers seront, pendant un certain temps, le problème quotidien de nombreux entrepreneurs, salariés et même fonctionnaires.

 

Apport massif d’argent frais dans nos entreprises 

Nous devons renforcer d’urgence la trésorerie de toutes les entreprises françaises, par une subvention, une baisse de charges, voire une suppression des charges pour celles qui sont le plus en difficulté. Nous apportons des propositions pour aider nos entreprises à sortir de la crise, éviter des faillites en série et la destruction d’emplois.

Kalune conseille et accompagne les particuliers et les entreprises dans les difficultés financières.

  • En tant que média ou journaliste, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations ou relayer directement nos travaux sur vos supports de communication. Plus nous aurons de visibilité, plus notre action collective sera importante.
    Partagez autour de vous, n’hésitez pas à en parler.

 

Nous vous prions de trouver ci-joint notre dossier de presse et nous vous remercions de le diffuser.

Merci

Bruno PARIZOT
association Kalune

Prévention des difficultés financières et  assistance pendant la crise du Covid-19.

Dossier de presse

dossier de presse du 6 avril 2020

 

www.kalune.fr

www.argent-content.com

 

Nous développons nos réseaux sociaux :

Facebook

Instagram

Youtube

 

liens  :

 

covid-19 -assistance aux particuliers

covid-19 – Assistance aux professionnels 

Nos propositions pour développer le financement participatif en temps de crise sanitaire et économique

Crise économique 2020

La crise du coronavirus va impacter considérablement les particuliers, les indépendants et les entreprises.

Projet 2020 de l’association kalune

Les mesures d’aide et d’accompagnement à destination des entreprises

 

 

Covid-19 un cataclisme qui nécessite de préparer demain

Prévenir et accompagner les difficultés financières, économiques et sociales qui s’ajouteront à un drame humain.

La crise du coronavirus – Covid 19 va impacter considérablement les particuliers, les indépendants et les entreprises.

Si le coronavirus est un séisme de grande ampleur dans notre quotidien, c’est surtout un drame humain à court terme. Dans l’urgence, le monde se concentre sur la crise sanitaire avec le confinement et l’urgence médicale.

Cette situation sans précédent va engendrer des conséquences dramatiques sur le plan économique et social à moyen et long terme.

Cette épreuve collective va mettre à genoux des familles, des individus, qui auront du mal à se relever après le tsunami du coronavirus. L’autre problème majeur porte sur le stress des familles qui se demandent si elles arriveront à payer les factures, à se nourrir, qui prient pour ne pas perdre un être proche ou leur emploi. Sans compter tous ceux qui vivaient déjà dans l’angoisse du manque d’argent, des fins de mois difficiles, ainsi que les bénéficiaires des minima sociaux, précaires, étudiants, etc.

  • Des millions de foyers sont fragilisés par les événements actuels, preuve en est le mouvement des gilets jaunes.
  • Des milliers d’entreprises sont également dans une situation financière difficile, voir très tendue.
  • Toutes les catégories de la population (riche, pauvre, actif, inactif, étudiant, jeune, enfant, adolescent, entrepreneur, indépendant, fonctionnaire, salarié, élu, journaliste) vont vivre une période très difficile, stressante et angoissante.

  

L’association Kalune conseille et accompagne les particuliers et les entreprises dans les difficultés financières.

 

La crise du covid-19 va détériorer la situation financière et économique des particuliers et des entreprises. Kalune s’attend à une envolée des demandes d’aide et d’accompagnement pour l’ensemble de la population. A cet effet, nous devons :

  • répondre à cet immense défi, qui va toucher des millions de foyers et des milliers d’entreprises.
  • mettre en place un système universel d’accompagnement, accessible au plus grand nombre.
  • offrir une prise en charge complète, tant économique, financière, juridique que psychologique.
  • apporter la trésorerie nécessaire pour pérenniser l’activité de nos entreprises.

 La bascule vers l’endettement, le surendettement, la galère est proche pour nombre d’eux. Nous pouvons éviter des drames.

Argent-content.com développe des services pour aider nos concitoyens à surmonter la crise actuelle.

 

Partageons à tous nos contacts pour prendre conscience d’une réalité cachée.

 

Argent-content.com à vos côtés pendant la crise du coronavirus covid-19

La crise du coronavirus – Covid 19 va impacter considérablement les particuliers, les indépendants et les entreprises.

Si le coronavirus est un séisme de grande ampleur dans notre quotidien, c’est surtout un drame humain à court terme. Dans l’urgence, le monde se concentre sur la crise sanitaire avec le confinement et l’urgence médicale.

Cette situation sans précédent va engendrer des conséquences dramatiques sur le plan économique et social à moyen et long terme.

Cette épreuve collective va mettre à genoux des familles, des individus, qui auront du mal à se relever après le tsunami du coronavirus. L’autre problème majeur porte sur le stress des familles qui se demandent si elles arriveront à payer les factures, à se nourrir, qui prient pour ne pas perdre un être proche ou leur emploi. Sans compter tous ceux qui vivaient déjà dans l’angoisse du manque d’argent, des fins de mois difficiles, ainsi que les bénéficiaires des minima sociaux, précaires, étudiants, etc.

  • Des millions de foyers sont fragilisés par les événements actuels, preuve en est le mouvement des gilets jaunes.
  • Des milliers d’entreprises sont également dans une situation financière difficile, voir très tendue.
  • Toutes les catégories de la population (riche, pauvre, actif, inactif, étudiant, jeune, enfant, adolescent, entrepreneur, indépendant, fonctionnaire, salarié, élu, journaliste) vont vivre une période très difficile, stressante et angoissante.

 

L’association Kalune conseille et accompagne les particuliers et les entreprises dans les difficultés financières.

 

Nous sommes au début d’une crise dont nous n’imaginons pas la fin et ses conséquences. Des millions de foyers sont fragilisés par la crise, preuve en est le mouvement des gilets jaunes. Des milliers d’entreprises sont également dans une situation financière difficile, voire très tendues.

La bascule vers l’endettement, le surendettement, la galère est proche pour nombre d’eux. Nous pouvons éviter des drames.

Argent-content.com développe des services pour aider nos concitoyens à surmonter la crise actuelle.

 

Partageons à tous nos contacts pour prendre conscience d’une réalité cachée.

 

error: Content is protected !!